Mes dernières lectures

☽ MES DERNIERES CHRONIQUES ☾

vendredi 29 août 2014

[Chronique] La Maison de la Nuit T.7 - Brûlée

J'ai lu... "La Maison de la Nuit T.7 - Brûlée" de P.C Cast et Kristin Cast
 [2012] Ed. Pocket Jeunesse, 400 pages 

ATTENTION GROS SPOIL! Si vous n'avez pas lu les livres précédents, ne pas lire ce résumé et passer directement à mon avis!

Résumé: Tout est au plus mal. Zoey, après avoir assistée à la brusque mort de Heath, assassiné par Kalona, a attaqué ce dernier dans un pur geste de désespoir. Mais dévastée par la mort de son amour éternel, elle suit l'âme du jeune homme jusqu'en AutreMonde. Le monde de Nyx, réservé aux âmes des morts...
Seulement, Zoey n'est pas morte. Seule son âme se trouve là-bas, tandis que son corps l'attend sur Terre. Mais si elle tarde trop, celui-ci mourra, et la jeune fille restera coincée en AutreMonde, l'âme brisée en mille morceaux...
Parallèlement à Venise, Stark, Aphrodite et tous ses amis sont bien décidés à la ramener sur Terre. Cependant, toutes les grandes Prêtresses auquel cela est déjà arrivé sont mortes lors du processus. Ainsi que leurs Guerriers. Stark arrivera-t-il à sauver Zoey sans qu'aucun d'entre eux n'y laisse la vie?
De l'autre côté du globe, Lucie doit faire face aux problèmes qu'elle s'est attirée en épargnant Rephaim, le Corbeau Moqueur fils de Kalona. Mais il se pourrait bien que sa présence soit utile à la jeune vampyre pour retrouver Zoey et déjouer les nouveaux plans de Néféret...


Mon avis: Le premier tome est agréable mais manque de profondeur, puis dans les tomes suivants l'histoire devient de plus en plus intéressante et surtout les personnages sont très attachants. D'ailleurs c'est par affection pour les personnages que je compte terminer cette série.
Les vampires ne ressemblent pas vraiment à des vampires, mais davantage à des sorciers car ils pratiquent plus souvent la magie qu'ils ne mordent. Mais ça ne m'a pas déplu, au contraire, j'ai trouvé cet univers plutôt attractif.
A partir du sixième tome, l'histoire commence à essouffler... L'erreur de faire une saga trop longue! Il me reste encore quatre livres et deux hors série à lire et la saga n'est pas terminée!

Ce septième tome est un peu particulier, puisque l'héroïne, Zoey, est quasi absente pendant tout le bouquin!
Pour être honnête elle ne m'a pas vraiment manqué, car les principaux protagonistes de ce tome sont Lucie et Aphrodite, qui sont de loin devenues les personnages les plus intéressants de cette saga. 
Pourtant en prime abord, j'aimais beaucoup Zoey et ça m'étonnait car en général les héroïnes ont vite tendance à me taper sur les nerfs, mais là pas du tout. Je l'ai rapidement trouvé sympathique, attachante et vive d'esprit.
Mais récemment elle a commencé à m'agacer, car voyez-vous, Zoey a la fâcheuse manie de tomber amoureuse toutes les 2 minutes!
Je ne vais pas vérifier le compte, mais selon mes estimations elle a craqué pour environ six garçons en sept tomes!!! Pas l'un après l’autre, hein, non plusieurs fois en même temps! 
Ils sont tous comme des abeilles autour d'un pot de miel! Un vrai harem...
Soyons clairs, j'adore les romances, c'est peut-être même ma plus grande faiblesse, mais par définition ce qui est rare est précieux, donc en multipliant les histoires de cœur comme ça le lecteur va moins y adhérer.
[SPOIL] Bon de toute façon mon chouchou est mort à la fin du tome précédent alors je lâche l'affaire en ce qui concerne les amours de Zoey.. [SPOIL]
 Par contre la love story de Lucie est carrément plus intéressante que toutes les autres depuis le début de la série! Elle a pris encore plus d'ampleur dans ce tome et j'ai vraiment hâte de savoir où ça va la mener tout ça!

J'ignore si l'action va être bien menée jusqu'au bout, car de temps en temps je trouve qu'elle manque un peu de matière. Je suis un peu déçue par le tournant que prend cette série, mais en tout cas elle reste assez divertissante pour que je passe un bon moment de lecture à chaque tome.
Par affection pour les personnages, j'espère vraiment terminer cette saga en beauté!

J'avais entendu parler d'une adaptation en film cinématographique, je crois les doigts pour que ce projet ne tombe pas aux oubliettes! Parce que malgré quelques lacunes, je pense que cette histoire peut vraiment bien donner en film!
Comme pour Vampire Diaries, dont selon moi la qualité de la série a surpassé les livres.

Note: ★★☆☆☆

 Pour ceux qui n'ont pas encore commencé cette saga, voici le résumé du premier tome:

Résumé Tome 1 "Marquée": Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.
Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : "Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit". a ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.



Lisez-vous cette saga? Avez-vous envie de la commencer?

°SHOKO°

mercredi 20 août 2014

[Chronique] The Mortal Instruments T.1 - La cité des ténèbres

J'ai lu... "The Mortal Instruments T.1 - La cité des ténèbres" de Cassandra Clare
 [2008] Ed. Pocket Jeunesse, 570 pages

Résumé: Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!

Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.




Mon avis: En général j'essaie de lire le livre avant de voir l'adaptation cinématographique, or il se trouve que cette fois-ci c'est le film qui m'a poussé à commencer cette saga. Je l'avais vraiment adoré et d'ailleurs j'encourage tout le monde à le regarder parce que je pense que l'équipe de réalisation a fait un super boulot! Certains passages ont été coupés mais avec succès car ils n'apportaient rien à l'histoire à part de la longueur, certains personnages un peu pénibles ont été remaniés au mieux et les ajouts étaient de très bon goût. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet pour ne pas vous spoiler, je ferais peut être un article spécialement sur le film.

En ce qui concerne le livre que je viens de terminer, j'ai été heureuse de replonger dans cet univers qui me plait décidément vraiment beaucoup. Pendant les 80 premières pages, j'avais du mal à rentrer dedans, mais quand l'histoire a bien été contextualisée et que les personnages ont commencé à prendre forme, je me suis mise à dévorer frénétiquement ce pavé de 570 pages!

Il y a pourtant quelques petites choses qui m'ont déplu, même si ça n'a pas altéré mon plaisir pour autant.
Certains personnages ont beaucoup joués avec mes nerfs...
En tête de liste, Simon et Clary, notre héroïne: 
Les sentiments de Simon pour Clary m'ont rapidement agacée. Il tient à la suivre comme son ombre, or Simon est un terrestre, il est plus un poids qu'autre chose pour le groupe de chasseurs d'ombres. Malgré tout il s'obstine quand même à squatter l'institut sans aucune gêne même s'il n'a rien à y faire.
Clary quant-à elle défend sans arrêt Simon des moqueries et entraîne les autres à aller le secourir (au lieu de lui dire qu'il ferait mieux de rentrer chez lui), du coup c'est un peu le boulet #2. 
Elle met beaucoup de temps à accepter la vérité sur ce que sa mère lui a caché, puis à s’apitoyer sur son sort parce qu'on lui a menti, ce qui a fini par me fait grincer des dents plusieurs fois.
Longue à la détente, un peu inutile pendant les trois-quarts du livre, mais elle se révèle vers la fin donc c'est bon signe pour la suite.
Dans le film par contre, j'adore son personnage! Elle est plus vive, elle comprend et assimile les choses rapidement et ne tombe jamais dans la niaiserie! Mais j'ai espoir que le personnage du livre prenne ce tournant là, maintenant qu'elle a vraiment accepté sa vraie nature et le monde auquel elle appartient.

En dehors de cela j'ai vraiment adhéré au déroulement de l'histoire, l'écriture de Cassandra Clare est fluide et très prenante.
Je commence déjà à m'attacher au personnage de Jace, je trouve qu'il apporte une touche d'humour, il est toujours entre la séduction et le sarcasme ce qui me plait vraiment beaucoup.
J'aime aussi le fait que les chasseurs d'ombres utilisent des runes pour se soigner, se protéger ou se battre. D'ailleurs, quand le don de Clary s'est développé et qu'elle a commencé à utiliser ses capacités de chasseuse d'ombres, je lui ai un peu pardonné tout ce qui m'avait énervé dans la première partie du livre.
Pour ceux qui n'auraient pas vu le film, attendez-vous à être surpris par la fin de ce premier tome! Je vous conseille même de ne pas voir le film avant pour garder le mystère jusqu'au bout.

Je pense que les prochains tomes vont être encore meilleurs que celui-ci, l'histoire et les personnages ont l'air d'aller dans le bon sens et j'ai vraiment hâte de poursuivre cette saga qui pour l'instant m'a convaincue!

Note: ★★★★☆


J'espère que ma chronique vous aura donnée envie de commencer cette saga, si ce n'est pas déjà fait!

°SHOKO°

lundi 18 août 2014

[Challenge] My Secret Romance : 2nd Edition (16/07/15)

J'ai décidé de m'inscrire à mon premier challenge!
Étant une incorrigible romantique, j'ai opté pour les romans d'amour!
Cela me permettra de vider un peu ma PAL et ma wishlist :-)


Les règles:

"My Secret Romance" est le challenge pour toutes les amoureuses inconditionnelles de romances en tout genre : Harlequins, Milady romance, J'ai Lu aventures et passions... autant de maisons d'éditions qui ne font que nous tenter avec des parutions toujours plus gourmandes !

Alors au lieu de résister, j'ai décidé d'y succomber sans aucune retenue !"

Le principe :

Lire autant de romans d'amour que possible et surtout se faire plaisir !

Durée : 1an (jusqu'au 16/07/15)


Pour vous inscrire, un petit message suffira (avec votre catégorie !). ICI.

Les catégories :

Petit béguin : 1 à 3 livres

Amour secret : 3 à 7 livres

Passion dévorante : 7 à 15 livres

Follement romantique : plus de 15 livres


Je me suis inscrite dans la catégorie Passion Dévorante. Retrouvez ma sélection de livres ICI.


Bisous à tous~

N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous comptez participer à ce challenge et me faire partager la liste de livres que vous avez choisi.

°SHOKO° 

dimanche 17 août 2014

Lectures féministes: "INNA" de Caroline Fourest & "Mon corps m'appartient" de Amina Sboui

Bonjour à tous!

Je publie aujourd'hui mon premier article sur ce blog. J'en tiens déjà un autre sur la beauté et le bien-être, mais je brulais d'envie depuis quelques temps de parler de mes lectures... Car voilà une passion qui m'anime depuis longtemps!

En effet à une époque j'étais très introvertie et mal dans ma peau, et l'image que tout le monde avait de moi était celle d'une petite-fille solitaire qui avait toujours le nez dans un bouquin.
Pendant longtemps, j'ai été incapable de vivre sans mes livres, car ils me permettaient de m'évader de ce monde dans lequel je n'étais pas à l'aise.
Puis en grandissant, je me suis éveillée à la vie, je suis devenue sociable et pleine d'assurance, mais je n'ai jamais pu me résoudre à abandonner la lecture et l'écriture.
Mon rêve est de devenir un jour écrivain, mais je suis si changeante et perfectionniste, que je ne parviens pas à me décider enfin sur ce que je veux publier ou pas ^.^'

Je vous présente aujourd'hui ma première chronique sur deux livres que je ne voulais pas commenter séparément puisque je trouve qu'ils se sont plutôt bien complétés. D'autant plus que je les ai lu l'un à la suite de l'autre.
Je suis très intéressée par le féminisme, et je pense qu'à l'avenir je vais lire beaucoup plus d'ouvrages de ce genre, mais avec différentes visions de ce qu'est le féminisme.
Car si je me sens féministe, je garde tout de même mon esprit critique...

J'ai lu... "INNA" de Caroline Fourest
 [2014] Ed. Grasset, 400 pages

Résumé: A vingt-trois ans, Inna Shevchenko est célèbre. Qui ne connaît ses yeux verts, ses cheveux blonds couronnés de fleurs, ses seins nus, peints de slogans noirs dénonçant les religions, les dictatures et la prostitution ?
Pourtant, l'icône politique reste une énigme. Qui est vraiment cette élève brillante, éduquée par un père colonel dans l'Ukraine post-soviétique ? Comment a-t-elle découvert l'engagement politique au lycée, au moment de la Révolution orange, avant de se jeter à corps perdu dans le mouvement Femen ? Qui est cette femme battue et arrêtée cent fois, torturée en Biélorussie, fuyant son pays après avoir tronçonné une croix en soutien aux Pussy Riots ?
Caroline Fourest a accompagné Inna dès le premier jour de son exil à Paris. Elle s'est engagée avec elle, parfois contre elle... Lors des combats de rue face à Civitas, pour sauver Amina en Tunisie. Paris serait-elle redevenue la capitale de la révolution ? Bien plus que le portrait d'une héroïne fascinante, ce livre raconte l'odyssée d'une frondeuse tourmentée, tentée par le nihilisme, qui exige en tout la liberté mais s'impose une vie de soldate.
Dans ce récit haletant, tout est vrai : la solitude, la force d'âme, le goût un peu âcre de la vérité. Tour à tour enquêtrice, conseillère, amie, amoureuse et femme libre, Caroline Fourest raconte à la fois ses doutes, leurs combats et leur romance. Et pour la première fois, se livre.


Mon avis: Sans aucun doute pour moi le livre le plus complet sur le mouvement Femen. Bien plus que "FEMEN" qui était sorti plusieurs mois avant. Ce dernier était complétement sous le contrôle des leaders du groupe et surtout d'Inna Shevchenko, en le lisant je ressentais vraiment que tout n'était pas dit et que les Femen essayaient surtout de nous amener là où elles voulaient qu'on aille.
Le livre de Caroline Fourest est bien plus intéressant à lire car il se permet une liberté toute nouvelle. 

Comme dans le livre "FEMEN", j'ai été secoué par les actions réalisées en Ukraine, et indignée par ce qu'il se passe dans ce pays, sujet sur lequel je n'en connaissais que trop peu finalement.
Ces événements montrent bien plus de bravoure et de force que n'en prête l'opinion publique aux Femen. Et la première partie du livre nous laisse admiratif face à ce petit bout de femme, insoumise et combattive.

L'auteur ne cache pas son admiration, son amour même pour Inna au fil des pages, mais révèle aussi une incompréhension mutuelle entre ces deux femmes, jusqu'à la déchirure...
Plus Caroline s'attache à Inna, et plus elle a peur. Peur qu'Inna finisse par se faire tuer ou que ce mouvement féministe qu'elle admire devienne de plus en plus extrémiste jusqu'à perdre son objectif premier. 
De manière très évidente, il y a eu une incompréhension culturelle: Inna fait fausse route car elle n'a pas réalisé que ce qui s'applique dans un pays dictatorial comme l'Ukraine, ne peut pas s'appliquer en démocratie française. Alors elle va souvent trop loin et se heurte perpétuellement à Caroline.

Caroline Fourest nous livre ici un témoignage un peu particulier, puisqu'elle a fini par tomber amoureuse de son sujet.
Et dans les yeux de Caroline, Inna nous fascine, Inna nous émeut, et parce qu'on finit par s'attacher à elle à notre tour, Inna nous exaspère aussi parfois.

Note: ★★★★☆


J'ai lu... "Mon corps m'appartient" d'Amina Sboui
[2014] Ed. Plon, 176 pages

Résumé: Le témoignage d'Amina, devenue célèbre pour avoir diffusé sur Facebook une photo d'elle seins nu avec l'inscription "Mon corps m'appartient". L'histoire d'un combat féministe commencé dès son enfance et dont elle est aujourd'hui un symbole international. Amina, jeune Tunisienne de 19 ans, a fait la une des journaux du monde entier en mars dernier pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une photo d'elle seins nus avec l'inscription "Mon corps m'appartient" le 1er mars dernier, pour revendiquer sa liberté dans un pays où les droits de la femme sont de plus en plus bafoués par les islamistes. Un geste qui lui a fait frôler la mort, endurer la séquestration familiale, puis l'opprobre de la société, y compris de la bonne société tunisienne progressiste, et enfin subir la prison. Elle s'est ralliée aux Femen. Scandale à Tunis. Elle a quitté Femen. Scandale à Paris - où elle vit aujourd'hui. Remontant à son enfance, elle raconte aussi le milieu dans lequel elle a grandi et où a pris racine son combat féministe. L'histoire d'une jeune femme dont le parcours force le respect, et à travers elle, celle de toutes les femmes qui doivent combattre pour vivre comme elles l'entendent. Un témoignage fort et émouvant, mais aussi "plein d'humour noir et sans pleurnicheries", selon ses propres mots.


Mon avis: Oui je sais, encore un témoignage féministe! Mais il complète à merveille celui que je vous ai présenté précédemment.
Pour être honnête, quand j'ai lu "INNA", je me suis faite une image plutôt négative d'Amina, non pas de son combat mais de sa personne. Inna et Caroline semblent l'avoir perçue comme une gamine immature, peu cultivée et irréfléchie.

Je suis donc partie avec cet à priori et j'ai été ravie de découvrir que Amina est plus que ça.
Alors oui Amina est immature, elle est même insolente, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais elle est aussi mieux cultivée politiquement et philosophiquement qu'on ne pourrait le croire.
Et je peux comprendre pourquoi elle n'a pas apprécié certaines actions organisées par les Femen pour la soutenir lorsqu'elle était en prison. 

Je pense qu'une fois encore, y a eu une incompréhension culturelle entre Amina la tunisienne et Inna l'ukrainienne. On réalise alors que vouloir rassembler les femmes du monde entier dans un même cri n'est pas chose aisée, car nous avons toutes un passé, des convictions et des tabous qui sont propres à notre éducation et notre culture.

Le passage qui m'a plus marqué c'est lorsqu'elle parle de son expérience dans une prison tunisienne. Les insultes et les coups pleuvent sur ces femmes qui ne sont alors plus considérées comme des êtres humains. Poignant.

Dans l'ensemble, c'était un bon moment de lecture, assez rapide mais instructif et émouvant à la fois.


Note: ★★★☆☆

Je ressors de ces lectures, touchée par le destin et le parcours de ces deux femmes, l'une en Ukraine et l'autre en Tunisie, et je comprends mieux leurs actions et même leurs faux-pas.
Je pense qu'on ne peut pas se fier qu'à la presse et aux rumeurs, il faut écouter (ou plutôt lire) l'histoire qu'elles ont à nous raconter avant de se faire une opinion du sujet.
J'ai lu beaucoup d'insultes sur internet à leur sujet et je pense qu'il faut être idiot pour se permettre de tels commentaires.
Il n'est pas question d’approuver ou non les combats et les méthodes de ces deux jeunes femmes, mais de comprendre que nous jugeons avec ce que la vie nous a laissé en héritage et qu'il en est de même pour les autres.
Il faut apprendre à non seulement se forger sa propre opinion des choses avec tous les paramètres que l'on peut obtenir, mais également à être indulgent avec les autres et ne pas imposer sa propre vérité, juste à la partager.

J'espère que vous avez aimé mon premier article, à très bientôt~

°SHOKO°

vendredi 15 août 2014

Shoko Books: Ma PAL

Shoko Books: Ma PAL: (Ma Pile à Lire) mise à jour le 25 août 2014 1. La communauté du sud T.10: Une mort certaine (Charlaine Harris) 2. Chroniques Lunaires...